Planchers en verre

Un plancher en verre laisse passer la lumière naturelle, réduisant ainsi le besoin d'éclairage artificiel. La lumière naturelle qui penètre à l’intérieur de l’édifice peut transformer ce qui pourrait autrement être un intérieur terne et claustrophobe. Les effets changeant du soleil au cours de la journée ou tout au long de l’année apporteront de la lumière aux pièces situées dans les parties inférieures et enchanteront les intérieurs épurés. 

Le verre peut être utilisé en dalles de sol ou en marches et peut également fournir une protection contre l’incendie. La sécurité est primordiale lorsque le verre doit être utilisé dans ces situations. Un verre feuilleté est toujours recommandé pour s'assurer que la rupture de l'un des panneaux n'entraîne pas une rupture totale qui serait catastrophique. Les dimensions du vitrage ainsi que la charge à prendre en compte sont les données de base pour toute étude technique. Des règles établies par le CSTB désignent les charges du plancher pour les bâtiments domestiques ou industriels. 

Le verre tend à être relativement épais et lourd même en constructions feuilletées trempées, par conséquent, la structure porteuse du plancher doit  être adéquate pour supporter le poids du verre, en plus des charges ponctuelles (passage de personnes) et permanentes (meubles).

Adressez-vous à des sociétés spécialisées (métalliers, certaines miroiteries spécialisées dans la pose de planchers en verre) pour l’étude de votre plan, sa faisabilité, les calculs de portance et l’établissement d’un devis. 

Des précautions doivent être prises avec la surface du verre pour éviter de glisser. Une surface sablée ou sérigraphiée à base de poudre de verre permet de le rendre moins glissant. Sachez enfin que les planchers en verre installés dans des endroits humides sont particulièrement glissants.



Vitrages utilisés pour les planchers et les dalles en verre