pas à pas

  • Matières Premières
    Les matières premières du verre sont le sable, le carbonate de soude, le calcaire et la dolomie. Toutes ces matières se trouvent en abondance dans l’environnement sous leur état naturel

  • Production spécifique
    Les matières premières font l’objet de tests et sont entreposées pour être ultérieurement mélangées. Ceci s’effectue dans le cadre d’un contrôle informatique.

  • Mélange vitrifiable
    La matière première ainsi mélangée, maintenant appelée 'mélange vitrifiable', est apportée au four. Le verre recyclé, dénommé 'calcin' est ajouté selon des proportions quantifiées données. L’utilisation de calcin réduit la consommation de gaz naturel.
  • Four
    Le mélande vitrifiable et le calcin sont déversés dans la goulotte d’alimentation du four chauffé au gaz naturel, lequel fonctionne à des températures supérieures à 1500° Celsius. Chaque opération est minutieusement contrôlée.

  • Bain de flottage
    Depuis le four, le verre en fusion s’écoule dans le bain de flottage à une température d’environ 1100° Celsius et flotte sur plus de 120 tonnes d’étain fondu. En raison du fait que la surface de l’étain est lisse et plane, les deux faces du verre y reposent également parfaitement à plat. Le contrôle des épaisseurs, allant de 2 mm à 25 mm, s’effectue par la vitesse à laquelle le verre est étiré à l’autre extrémité. A ce stade, le verre s’est refroidi pour atteindre une température de 600° Celsius.

  • Four de refroidissement dit étenderie ou galerie de recuisson
    Le verre est maintenant suffisamment dur pour passer sur les rouleaux. Celui-ci est recuit (refroidissement commandé au sein du four de refroidissement du verre où s’effectue l’opération de recuit) ayant pour effet de stabiliser les tensions internes, lui permettant d’être découpé tel qu’il est prévu et assurant une planéité du verre. Du fait que les deux faces sont polies au feu, celles-ci ne nécessitent ni doucissage ni polissage.

  • Nettoyage
    Le verre est ensuite nettoyé...

  • Contrôle
    ...la qualité en est vérifiée...

  • Découpage
    ...et celui-ci est alors découpé en dimensions permettant son utilisation. Les bords (résidus de coupe) sont recyclés comme calcin.

  • Empilage
    Une empileuse automatique prélève directement les feuilles de verre à l’extrémité de la chaîne de production. Ceci se situe à environ 500 mètres du début de la chaîne de fabrication mettant en œuvre le procédé float.

  • Stockage
    Les feuilles sont chargées en piles sur des rayonnages qui sont ensuite amenés à l’entrepôt pour y être stockés...

  • Expédition
    ...ou livraison directe au client.